{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Marie remplit le monde
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Marie remplit le monde
Share |
 

Jérusalem : Marie au Saint Sépulcre

Ce que disent les Evangiles

"Au pied de la croix de Jésus se tenait sa mère." (Jean 19, 25)

"Or il y avait un jardin au lieu où il avait été crucifié, et dans ce jardin un tombeau neuf" (Jean 19,41 cf. Matthieu 27, 59 et Luc 23, 33)

 

Les évangiles affirment donc :

  • Le fait que Marie se tienne debout au pied de la croix. La position debout signifie aussi la fermeté de son espérance et de sa foi.
  • Le jardin qui est à cet endroit : le jardin évoque le jardin du Cantique des cantiques, où l'époux (Dieu) et l'épouse (l'humanité) s'embrassent. Le jardin évoque aussi le jardin de la création (Gn 2) ou de la nouvelle création, suggérant par exemple que Marie est comme la nouvelle Eve auprès du nouvel Adam, unis dans la lumière de l'Amour divin.

 

Signes de la présence mariale dans la basilique actuelle du saint Sépulcre

Dans la basilique actuelle, on commence habituellement en montant les marches très raides jusqu'au lieu de la crucifixion.

Là, une mosaïque nous rappelle que Marie s'est tenue debout dans la foi, à l'heure terrible de la crucifixion. C'est aussi le lieu pour la messe de la liturgie romaine.

Un tableau rappelle la souffrance de Marie, le transpercement de son âme, annoncé par la prophétie de Syméon : l'épée représentée sur ce tableau est un symbole.

Plusieurs icônes représentent le Christ, Marie et le disciple bien-aimé, à l'heure où Jésus donne sa mère. C'est aussi le lieu de la liturgie grecque-orthodoxe.

 

Lorsque l'on redescend, on vénère la pierre où le corps de Jésus a été déposé après sa mort. C'est là que Marie a retiré une à une les longues épines de la couronne, puis lavé les plaies de son Fils torturé, avec beaucoup d'amour et de compassion, mais en toute hâte, car l'heure du repos du shabbat était proche.

 

Ensuite, après avoir vénéré, en pénétrant à l'intérieur, le tombeau où s'est produite la résurrection, on peut encore faire le tour du tombeau et le atteindre une petite chapelle copte où l'on peut encore toucher et vénérer la roche du lieu de la résurrection. Cette petite chapelle évoque aussi par des icônes la Très sainte Mère de Dieu, et sa foi et son ardente prière dans l'attente de la résurrection. le Christ est immortel car il est Dieu, sa résurrection est un pardon, une nouvelle présence qu'il nous offre au delà de la croix. C'est pourquoi la prière de Marie sa mère a été importante.

 

Enfin, dans la partie où les franciscains officient, la chapelle est dédiée à l'apparition du Christ à sa mère. Cette apparition n'est pas racontée dans les évangiles, - les évangélistes savaient qu'une telle apparition à la mère du condamné n'étaient pas une preuve valable - mais le pape Jean Paul II a validé la longue tradition de l'Eglise qui évoque une telle apparition. L'un des arguments est que le ressuscité est apparu non pas aux foules mais à ses disciples, à ceux qui l'ont suivi, or Marie est la première de ceux qui l'ont suivi.

 


Synthèse F. Breynaert

 

Visite virtuelle (site des franciscains) : http://www.saintsepulcre.custodia.org/custom/virtualtour/index_fr.htm

 

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3