AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS  
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Marie remplit le monde
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Marie remplit le monde
Share |
 
Recherche :

Punta Corral

Punta Corral est un village de haute montagne, perdu dans les vallées des Andes, et c’est là qu’affluent les pèlerins le jour du mercredi saint pour participer à la procession de la Vierge. Commencent alors douze heures de marche, jusqu’à Tilcara où la statue restera quelques semaines.

Les pèlerins aiment se déclarer "esclaves de Notre Dame".(1)

Comprenons bien. Ne faisons pas de contresens.

Toute la Bible, depuis la sortie d’Egypte racontée dans le livre de l’Exode jusqu’à la lettre de saint Paul à Philémon, montre que Dieu ne veut pas des esclaves mais des fils.

Cette déclaration des pèlerins de Punta Corral se veut une imitation de Marie qui s’est déclarée « servante du Seigneur ». Ce genre « d’esclavage » libère de l’esclavage du péché (lire saint Paul : Rm 6) et unit les cœurs à l’Immaculée.

C’est aussi une imitation de Jésus qui s’est fait le serviteur, en particulier avant sa passion lorsqu’il a lavé les pieds des disciples (Jn 13), et qui est mort -comme le dit le livre d’Isaïe dans les chants du Serviteur (Is 42. 50. 53)-, « pour justifier les multitudes ».

 

 


(1) Cf. Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 867-883

 

Que disent les papes sur la spiritualité de l'esclavage d'amour ?

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3