{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Panorama de la vie de Marie
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Panorama de la vie de Marie
Share |
 

21 novembre, liturgie romaine

Présentation de la Vierge au Temple. Vitrail XIX°

Présentation de la Vierge au Temple. Vitrail de la collégiale Saint-Martin d'Étampes (France). Maître-verrier: Lévèque (Beauvais), 1869. Reinhardhauke Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported

Une fête introduite en Occident au XV° siècle

Philippe de Mézières compose une messe pour la fête (jusque là orientale) de la Présentation de Marie au temple (1). Son ami, le pape Grégoire XI, l'approuve.

La fête est étendue ensuite à toute l’Eglise par Sixte IV (en 1472).

 

Une fête supprimée par le concile de Trente

Au concile de Trente, en 1568, la Présentation fut supprimée du calendrier romain par le pape Pie V à cause de ses origines apocryphes et de son introduction récente en Occident.

 

... ré-inscrite au calendrier en l'an 1585

En 1585, la fête est ré-inscrite dans le calendrier de Sixte V, en prescrivant cependant d'utiliser le formulaire liturgique de la Nativité de Marie.


... renommée après le Concile Vatican II

Après le Concile Vatican II, les incertitudes dues au manque de fondement biblique et historique émergèrent au moment de la dernière réforme du calendrier.

Le pape Paul VI a conservé « la Présentation de Marie » [sans dire « au Temple »] en pensant à l'union avec les Églises orientales où c'est une fête très importante (cf. Marialis Cultus 7) et non plus au titre de « fête » mais de simple « mémoire ».

 

Le sens de la fête est que Marie est consacrée totalement au Fils.

Vatican II dit:

« Marie se livra elle-même intégralement, comme la servante du Seigneur, à la personne et à l’œuvre de son Fils, pour servir, dans sa dépendance et avec lui, par la grâce du Dieu tout-puissant au mystère de la Rédemption. »

(Vatican II, Lumen gentium 56)

 

S’éloignant des apocryphes, il y n'a donc plus aujourd'hui la fête de la « Présentation de la Bienheureuse Vierge Marie au temple », mais simplement la fête de la « Présentation de la Bienheureuse Vierge Marie. »

 

Les textes liturgiques sont des textes qui valent pour toutes les fêtes ; la collecte seule a un caractère spécifique pour le jour, mais elle ne fait aucun allusion à "l'événement" raconté par l'apocryphe :

« Puisque nous célébrons la mémoire de la très sainte Vierge Marie, Accorde- nous, Seigneur, par son intercession, le bonheur de vivre dès maintenant en ta présence et d’avoir pari un jour à la plénitude de ta grâce. Par Jésus Christ. »

(Missel Romain, Paul VI)

 


Il composa une messe pour ce jour : cf. Manuscrit latin 17330 et 14454 (édition W.E. COLEMAN, Paris, Bibliothèque nationale)


F. Breynaert

Cf. Ignazio CALABUIG, Il culto di Maria in occidente, In Pontificio Istituto Liturgico sant'Anselmo. Scientia Liturgica, sotto la direzione di A.J. CHUPUNGCO, vol V, Piemme 1998

 

 

 

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3