{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Marie dans le Judaïsme, l'Islam et les autres religions
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Marie dans le Judaïsme, l'Islam et les autres religions
Share |
 

Il skia dans les bras de Marie

Mes parents sont des Juifs allemands qui ont fui l'holocauste nazi et sont venus aux Etats Unis. Je suis né et j'ai été élevé dans un faubourg de la classe moyenne de New York. Jeune j'étais assez religieux, mais j'ai dérivé loin de religion quand je suis allé à collège -et d'abord au M.I.T., où j'ai absorbé le "scientifique branché", avec sa philosophie "nous savons mieux que la foi en Dieu".

 

En dépit des succès, je sentais ma vie sans valeur et sans signification. Quand j'ai souffert de revers professionnels et personnels, j'ai touché le fond. C'est alors que le Seigneur m'a donné la plus grande grâce de ma vie peut-être.

 

En marchant sur une plage vide, je suis comme "tombé" dans Ciel. J'ai senti directement la présence de Dieu et Son amour. Je savais qu'Il existait, que dès le premier moment de ma vie Il m'aimait et a veillé sur moi, et que chaque événement qui s'est passé dans ma vie était peut-être exactement la meilleure chose qui pouvait se passer. Je savais que le bien et le mal fait sera pesé. Je savais que nous vivons à jamais, et que le Ciel existe. Je percevais la hiérarchie angélique. Je savais que ce n'était pas l'image de Dieu que j'avais de l'Ancien Testament.

J'ai prié pour savoir le nom de mon Seigneur et Maître, mon Dieu. J'ai prié "faites-moi savoir votre nom. Qu'importe si vous êtes Bouddha, et que je doive devenir un Bouddhiste. Qu'importe si vous êtes Apollon, et que je doive devenir un païen romain. Qu'importe si vous êtes Krishna, et que je doive devenir un Hindou. De moment que vous n'êtes pas Le Christ et que je doive devenir un Chrétien!" Alors il ne m'a pas révélé son nom...

Dès ce moment, je savais que la signification et le but de ma vie était d'adorer et de servir mon Dieu. Mais je n'avais aucune idée de qui qu'Il était, quelle religion c'était, "comment" l'adorer.

 

Presque un an plus tard j'ai fait un "rêve" de Marie dans laquelle elle m'a parlé et a offert de répondre à toutes questions. Quand je me suis réveillé, je savais que la première rencontre avait été avec Le Christ. Je n'avais encore aucune idée de la différence entre l'Église catholique et les autres formes de Christianisme, et j'avais encore une aversion (basé sur les stéréotypes anti-catholiques typiques) envers l'Église catholique.

 

Quelques mois plus tard je me suis retrouvé dans les Alpes françaises pour des vacances de ski. Après plusieurs jours de pluie, j'ai décidé d'aller à La Salette parce que cela semblait un bel endroit isolé. J'ai mis longtemps à y parvenir et je suis arrivée au crépuscule, découvrant le sanctuaire qui luit dans un creux, entouré par les montagnes massives et la neige profonde.

A ma surprise, j'ai vu que ce serait possible de rester là, donc j'ai fait des arrangements pour passer la nuit.

Je ne m'attendais pas à me trouver dans un sanctuaire marial. La paix profonde et l'amour palpable du lieu m'ont enveloppé et m'ont amené dans une joie tranquille, j'étais content d'être là.

Une tempête de neige et une mésaventure avec ma voiture de location m'ont empêché de partir, et j'ai été forcé à passer là la plupart du reste de mes vacances.

J'ai passé mon temps à marcher dans les montagnes, en pensant à Dieu et à ma vie, à prier, et à dormir--beaucoup! Je faisais des siestes.

Quand j'essayais de me lever, je sentais que j'étais poussé doucement en arrière dans un sommeil délicieux, curatif. Je me souviens d'avoir fait un rêve dans lequel une voiture était dans un garage, travaillée par une douzaine de mécaniciens. J'étais la voiture et la Bienheureuse Vierge-Marie était la patronne, et elle m'a réprimandé d'essayer de partir pendant que j'étais travaillé !

 

C'était une révision majeure! A la fin de mon séjour j'étais éperdument amoureux de Marie, et je me suis engagé à mener la vie qu'elle et son fils Jésus voulaient pour moi. Je savais que l'Église catholique était là où Marie serait là, l'Église créée et soutenue par Jésus.

 


Roy Schoeman

http://www.salvationisfromthejews.com/justarticles.html

 

 

 

Lire aussi :

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3