{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Panorama de la vie de Marie
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Panorama de la vie de Marie
Share |
 

Marie au cénacle de la Pentecôte (Jean Paul II)

 

Les actes des Apôtres soulignent que Marie se trouvait au Cénacle « avec les frères de Jésus » (Ac 1, 14), c'est-à-dire avec ses proches parents, comme la tradition ecclésiale l'a toujours interprété : il ne s'agit pas tellement d'un rassemblement familial mais plutôt du fait, que sous la conduite de Marie, la famille naturelle de Jésus fait désormais partie de la famille spirituelle du Christ : « Celui qui fait la volonté de mon Père - avait dit Jésus - celui-là est mon frère, ma sœur, ma mère » (Mc 3, 34).

 

En cette même circonstance, Luc appelle explicitement Marie « la Mère de Jésus » (Ac 1, 14), comme s'il voulait suggérer que quelque chose de la présence du Fils monté aux Cieux demeure dans la présence de sa Mère.

Elle rappelle aux disciples le visage de Jésus et elle est, pas sa présence au milieu de la communauté, le signe de la fidélité de l'Eglise au Christ Seigneur.

 

Le titre de « Mère », dans ce contexte, annonce la proximité, l'attention vigilante, avec lesquelles Marie suivra la vie de l'Eglise. Marie lui ouvrira son cœur pour manifester les merveilles que le Dieu tout-puissant et miséricordieux a opérées en elle.

 

Dès le commencement, Marie exerce son rôle de « Mère de l'Eglise » : son action favorise l'entente entre les apôtres que Luc présente « unanimes » et très loin des disputes qui avaient parfois surgi entre eux.

Enfin, Marie exerce sa maternité envers la communauté des croyants, non seulement en priant pour obtenir à l'Eglise les dons de l'Esprit Saint, nécessaires à la sa formation et à son avenir, mais aussi en éduquant les disciples du Seigneur à la communion constante avec Dieu.

 

Elle se fait ainsi l'éducatrice du peuple chrétien, lui apprenant la prière, la rencontre avec Dieu, élément central et indispensable pour que l'œuvre des pasteurs et des fidèles ait toujours dans le Seigneur son commencement et sa motivation profonde.

 


Jean Paul II, Audience du 6 septembre 1995, § 5

La Documentation catholique n° 2124

 

 

Wednesday 30. of December 2015 Soudain, la Vierge commença à se mouvoir…

30 décembre – Italie : Sainte Marie des miracles auprès de l'église Saint Celse (1485)


Afficher les résultats 4 à 4 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

< Précédente

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3