{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Panorama de la vie de Marie
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Panorama de la vie de Marie
Share |
 

La date du dogme de l'Assomption : Toussaint 1950

Le 1er novembre 1950, la Constitution apostolique « Munificentissimus Deus »[1] est donnée par Pie XII et proclame le dogme de l'Assomption.

C'est le jour de la Toussaint (1er novembre), et voici que quelque chose est dit qui a une signification pour la destinée de tous les saints.

C'est en 1950, très peu de temps après la fin de la guerre mondiale et Auschwitz où le corps humain a été si gravement humilié et désacralisé. Et voici que le dogme de l'Assomption proclame le destin surnaturel et la dignité de tout corps humain, appelé par le Seigneur à devenir un instrument de sainteté et à participer à sa gloire.[2]

 


[1] H. Denzinger - A. Schönmetzger, Enchiridion Symbolorum, § 3900-3904

[2] Cf. Jean Paul II, Catéchèse (audience) du 9 juillet 1997


Extraits de :

Françoise Breynaert, A l'écoute de Marie, préface Mgr Rey, tome II,

éditions du ver luisant, Brive 2007 (diffusion Mediaspaul), p. 185.


Le 1er novembre 1950, la Constitution apostolique « Munificentissimus Deus »[2] est donnée par Pie XII et proclame le dogme de l'Assomption.

C'est le jour de la Toussaint (1er novembre), et voici que quelque chose est dit qui a une signification pour la destinée de tous les saints.

C'est en 1950, très peu de temps après la fin de la guerre mondiale et Auschwitz où le corps humain a été si gravement humilié et désacralisé. Et voici que le dogme de l'Assomption proclame le destin surnaturel et la dignité de tout corps humain, appelé par le Seigneur à devenir un instrument de sainteté et à participer à sa gloire.[1]

 


[1] Cf. Jean Paul II, Catéchèse (audience) du 9 juillet 1997

[2] H. Denzinger - A. Schönmetzger, Enchiridion Symbolorum, § 3900-3904


Extraits de :

Françoise Breynaert, A l'écoute de Marie, préface Mgr Rey, tome II,

éditions du ver luisant, Brive 2007 (diffusion Mediaspaul), p. 185.


Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3