{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Les appels d'une mère
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Les appels d'une mère
Share |
 

Bolivie : Marie dans l'histoire nationale

De Nazareth à la Bolivie

« Loreto » est le nom de la première communauté chrétienne fondée par les jésuites dans le territoire des Mojos. « Loreto » fait référence que sanctuaire italien qui abrite « les saintes pierres de la maison de Nazareth ». Autrement dit, c’est une référence directe à la vie de la sainte famille de Nazareth, à l’Incarnation, à la Mère de Dieu.

 

La Vierge Marie et les Incas

Parce que la conquête n’a pas été indemne d’ambiguïté, les indigènes ont parfois confondu la résistance à la domination des conquistadores avec le refus de l’Evangile des missionnaires. C’est dans ce contexte historique que rayonne le sanctuaire de Copacabana, dont la statue a des traits indiens. C’est le sanctuaire le plus important.

Il témoigne comment la beauté mariale a accompagné le passage de la religion inca à la foi chrétienne.

Il témoigne aussi comme la présence mariale stimule la défense des plus pauvres.

 

Les richesses minières pour les ornements de Marie

Le pays a de grandes richesses minières : or, argent, pierres précieuses. Ceci explique le faste et la richesse des sanctuaires. Au XVIII° siècle, un chandelier d’argent dans le sanctuaire de Copacabana pesait trois cent kilos. Les statues ont des ornements d’or et de pierres précieuses.

 

Indiens, métis et blancs autour de Marie

Les rapports avec les espagnols ont parfois été bien difficiles. On peut se souvenir comment, à Cochabamba, en 1812, de courageuses femmes s'opposèrent à l'armée espagnole, portant une image de Notre Dame de la Mercedes. Une image  conservée  aujourd'hui et qui porte encore les traces des projectiles qu'elle reçut de la part des espagnols !

 

Dans le contexte de toute cette histoire, le sanctuaire d’Oruro mérite l’attention pour sa procession qui rassemble – pour une fois – les Indiens, les Métis et les Blancs – dans un même acte de vénération.

 


Cf. Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 885-891

Cf. Clodovis Boff, Mariologia sociale. Il significato della Vergine per la società. BTC 136. Queriniana, Brescia 2007. Biblioteca contemporanea, p. 222.

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3