{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Marie dans l'Ecriture
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Marie dans l'Ecriture
Share |
 

La fuite en Egypte (Marie-Dominique Philippe)

«  Joseph se leva, prit de nuit l'enfant et sa mère, et se retira en Egypte où il demeura jusqu'à la mort d'Hérode. »

(Mt 2, 15)

 

Le premier exode était vers Bethléem, la ville des pères ; le second est vers l'Egypte, le pays de l'abondance, de la séduction, et aussi de l'esclavage intérieur et spirituel.

Or, quand on doit vivre dans un pays étranger, et étranger à tous points de vue, on doit nécessairement resserrer les liens d'amour personnel pour ne pas se laisser contaminer ; et d'autre part, il faut vivre dans une grande pauvreté, être plus dépendant des autres.

 

Joseph a dû connaître cette dépendance. Il n'a pas pu immédiatement faire vivre sa famille de son propre travail ; il a dû accepter d'être l'étranger, l'accepter pour lui et pour Marie, pour Jésus. C'est un dépouillement que le Seigneur lui demande, une pauvreté ; et pour un homme travailleur, n'est-ce pas le plus rude des dépouillements d'offrir la joie d'être le père qui travaille pour nourrir sa maisonnée ?

Vraiment, Dieu veut que Joseph soit le plus pauvre des pères- ce qui lui permet d'être le père le plus enveloppé de la miséricorde du Père. Désormais c'est à travers cette nouvelle miséricorde du Père qu'il aime Marie et Jésus, et qu'il les aime encore plus qu'auparavant.

 


Extraits de : Marie-Dominique PHILIPPE, Le mystère de Joseph,

éditions Saint-Paul, Paris 1997

 

Giotto di Bondone. Fuite en Egypte. Eglise de l'Arena de Padoue

Giotto di Bondone. Fuite en Egypte. Eglise de l'Arena de Padoue (= chapelle Scrovegni). Fresque, 1303-1306. Wikimedia CC.

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3