{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Les appels d'une mère
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Les appels d'une mère
Share |
 

Ste Anne d'Auray (Bretagne, France 1625)

Nicolazic était un homme juste et droit, honnête et travailleur. Homme de paix, on faisait souvent appel à sa sagesse pour apaiser les conflits qui pouvaient se faire jour entre les habitants de Keranna, son village. [...] À l'époque des apparitions, Yves Nicolazic a une trentaine d'années. Il est marié depuis presque dix ans à Guillemette Le Roux, et tous deux souffrent de ne pas avoir encore d'enfant.

 

L'une des terres de la ferme de Nicolazic était appelé le Bocenno. [...] Ce champ semblait  être béni : toutes les récoltes qui y étaient faites abondaient [...] Autre fait étrange, les bœufs avaient toujours refusé d'y mener la charrue. Nicolazic lui-même y avait, en une seule journée, cassé deux attelages. Il fallait donc faire le travail à la main.

 

Un soir d'été 1623, Nicolazic priait sainte Anne, sa "bonne mère" quand un flambeau illumina subitement sa chambre. Le phénomène se renouvela quelques semaines plus tard. C'est donc dans la maison familiale que sainte Anne a choisi de se manifester en premier, discrètement, honorant ainsi ce que le Pape Jean-Paul II nomme "l'Eglise domestique", et invitant chacun d'entre nous à redécouvrir notre foyer comme premier lieu de conversion et d'évangélisation.

Mais ces premières manifestations ne sont pas encore des apparitions ; elles n'en sont que l'annonce, le prélude et sainte Anne prépara ainsi l'âme de Nicolazic à sa venue.

La première apparition a lieu à la fontaine en août 1623 et les mois suivants. [...] Pressé par son recteur, Nicolazic demande son nom à la majestueuse dame.

Celle-ci se fait connaître dans la nuit du 25 au 26 juillet 1624 :

 

"Yvon Nicolazic, ne craignez pas :

je suis Anne, Mère de Marie ;

dites à votre recteur qu'il y a eu autrefois, dans la pièce de terre appelée le Bocenno, avant même qu'il y ait eu aucun village, une chapelle, la première qui me fût dédiée dans le pays des Bretons.

Il y a aujourd'hui neuf cent vingt-quatre ans et six mois qu'elle est ruinée.

Je désire qu'elle soit rebâtie au plus tôt, et que vous preniez soin vous-même de cela. Dieu veut que je sois honorée ici."

 

Le 7 mars 1625, Yvon Nicolazic découvrit la statue de sainte Anne, enfouie depuis la ruine de la première chapelle au 6ème siècle.


Sainte Anne n'a fait entendre aucun appel à la pénitence ni à la conversion lors de ses apparitions, elle a cependant choisi un autre moyen très fort : l'exemple vivant de Pierre de Kériolet, un enfant du pays, bandit puis converti.

 


Extraits de : http://sainteanne-sanctuaire.com/default.asp?mode=histoire&id=271

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3