{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Les appels d'une mère
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Les appels d'une mère
Share |
 

Marpingen (Allemagne)

Marpingen est une commune allemande, dans l'arrondissement de Saint-Wendel de la Sarre. Des apparitions y sont présumées, sans que les autorités n'aient prononcé d'avis.

 

Préambule.

Le 23 mai 1699, à une période de grandes épreuves et de graves détresses, les gens de Marpingen avaient fait le vœu d'interrompre tout travail durant l'heure qui suit l'Angélus du samedi à midi et de consacrer ce temps à l'adoration et à la prière.

 

Première série d'apparitions.

Le 3 juillet 1876 Marie apparaissait à Marpingen à trois fillettes de huit ans, tandis qu'à Lourdes, en présence de 100.000 pèlerins, le légat pontifical couronnait la statue de l'Immaculée Conception. Or, se référant à Lourdes, Marie s'est présentée à Marpingen sous le vocable «Je suis l'Immaculée Conception». L'apparition demande une chapelle et indique une source qui, avec la grâce de Dieu, opéra des guérisons.
Les petites voyantes lui posèrent la question: «Que devons-nous faire?» «Vous devez prier et ne pas pécher.»
En août de la même année, les voyantes virent une grande colombe blanche se mouvoir au-dessus de Jésus et ils entendirent une voix puissante venant du ciel proclamer: «Voici mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute ma complaisance.»
Les autorités judiciaires exercèrent de terribles intimidations sur les trois petites voyantes et un procès fut intenté contre le Professeur Scheeben à Cologne, pour avoir pris la défense des voyantes. Ce procès aboutit à un non-lieu.

 

Seconde série d'apparitions.

Des laïcs érigèrent en 1932 la chapelle demandée un demi-siècle plus tôt par Marie. Pour qu'elle soit acceptée par l'autorité civile d'alors, ils la présentèrent comme édifice dédié aux morts de la première guerre mondiale.
Au début du nazisme, dans les années 1934/1936, comme pour «prendre possession» de cette chapelle, la Mère des Douleurs et Jésus se manifestèrent plusieurs fois à une femme, tant dans la chapelle que dans l'église paroissiale de Marpingen.
Un chrétien engagé, Friedrich Ritter von Lama, d'origine autrichienne, fit des recherches sur les faits de Marpingen et y consacra un livre en 1934. Cela lui valut la condamnation peu d'années après à un camp de concentration, où il fut finalement exécuté. Un an plus tard, son fils sera abattu par les Nazis.

 

L'apparition de 1983

En 1983, la Vierge est apparue à un homme dans cette chapelle, lui dictant un message, dont voici un extrait: «J'attends devant les portes de l'Allemagne en pleurant comme Jésus a pleuré sur Jérusalem...»

 

Troisième série d'apparitions.

  • Le 17 mai 1999,  "Marie" se fit voir par trois jeunes voyantes, Marion Gutman (30 ans), Christine Neg (24 ans) et Judith Hiher (35 ans).

Elle était accompagnée des archanges Michel, Gabriel et Raphaël, ainsi que de très nombreux autres anges que suivaient le saint Curé d'Ars, saint Jean Bosco et Padre Pio, tout récemment béatifié, ainsi que sainte Thérèse de Lisieux, canonisée précisément le 17 mai 1925.

«Je veux inaugurer le Triomphe de mon Cœur immaculé à Marpingen»

«Le chapelet doit être récité comme je vous l'ai demandé» (A la fin de la dernière guerre à Marienfried). La Vierge avait enseigné à prier le rosaire avec l'invocation finale: «Par ta conception immaculée, sauve (protège, dirige, sanctifie et gouverne) notre patrie.»

 

  • Dimanche 20 juin 1999 :

Ce jour-là, les voyantes voient la Mère de Dieu portant sur son bras l'Enfant Jésus, d'abord âgé d'un an, puis plus grand (5-6 ans). Par intermittence Jésus est accompagné d'une foule de très beaux enfants, certains entourant la Mère de Dieu et d'autres dispersés parmi la foule. L'Enfant Jésus joue avec eux dans le Jardin céleste où ils apparaissent comme de petites fleurs: «Ce sont ceux (les enfants) que vous n'avez pas acceptés (avortés) et ceux que vous avez fait disparaître du sein de leur mère», dit-elle.

 

  • Dimanche 18 juillet 1999 :

Tandis que la Colombe de l'Esprit Saint flotte dans les airs au-dessus d'eux, le divin Enfant et sa Mère bénissent la source.

«Cette eau que l'Enfant Jésus et Moi avons bénie en traçant le signe de la croix, nous en avons pris possession pour Dieu. Et Dieu nous a chargés de rendre cette eau accessible à tous, afin que des fleuves de grâces opèrent des guérisons corporelles et spirituelles et que ceux qui en auront bénéficié en fassent profiter d'autres à leur tour. Cette source est un cadeau que Dieu vous renouvelle aujourd'hui, en vous rappelant que cette eau est source de Vie et que vous devez donc en boire avec respect et confiance.
Je désire beaucoup que les malades apprennent à offrir à Dieu leurs souffrances pour le salut des âmes, car l'important c'est l'âme.»

 

  • 17 octobre 1999

« Mes apparitions dans le monde, tel qu'il est en ce moment, prendront fin bientôt. Pour un temps je ne me ferai plus voir. Pourtant je vous conduirai par la pensée et peut-être par des locutions: cela est entre les mains de Dieu et je ne peux pas encore le dire. Le temps nouveau, dont je vous parle, viendra bien, bien plus tard, parce qu'au ciel on ne mesure pas le temps comme sur la terre. Il y aura maintenant une période durant laquelle - après que mes apparitions, que je poursuis momentanément sur terre, auront pris fin - où vous aurez à vous décider pour ou contre Dieu. Après que vous vous serez décidés, après, bien après, on me verra de ses propres yeux. Mais c'est dans beaucoup de temps...

Dieu ne veut la damnation de personne! C'est l'homme lui-même qui provoque sa propre damnation, parce qu'il n'aime pas Dieu. C'est pourquoi je vous prie une fois de plus: Réalisez mes demandes, suivez l'enseignement de l'Eglise, vivez selon les Commandements de Dieu, soyez humbles, simples et petits et laissez-vous guider par moi, votre céleste Maman, car je n'ai qu'un désir et qu'un seul but, vous amener dans la félicité éternelle à mon Fils et à Dieu... »

 

Les autorités ne se sont pas prononcées.

L'évêché de Trèves n'a pas encore reconnu les faits et la chapelle des apparitions n'a toujours pas été déclarée lieu de culte, même sur les instances réitérées des citoyens de Marpingen.

 

Extraits de :

http://apotres.amour.free.fr/page7/marpingen.htm

http://www.parvis.ch/stella_maris/sm_353_marpingen.html

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3