{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Panorama de la vie de Marie
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Panorama de la vie de Marie
Share |
 

Une place unique dans le mystère du Salut

Entre le sauveur et sa mère : un lien indissoluble

Après la chute de nos premiers parents, Dieu nous a promis un Sauveur. Dieu a maudit le serpent :

« Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien. Il t’écrasera la tête et tu l’atteindras au talon » (Gn 3, 15).

 

Ce lien entre « la femme » et le Sauveur promis a été rendu encore plus manifeste par le prophète Isaïe :

« La jeune fille est enceinte et va enfanter un fils qu’elle appellera Emmanuel » (Is 7, 14).

 

A la plénitude des temps, le chef d'oeuvre de Dieu

A la « plénitude des temps » (cf. Ga 4, 4 ; He 1, 2), Dieu a envoyé l’Archange Gabriel annoncer à la Vierge de Nazareth, par quelques mots concis, son plan divin de salut, et le rôle qui serait le sien comme Mère virginale du Sauveur. Marie a accepté.

Marie a obéi. Elle est devenue la Mère du Fils de Dieu qui a pris notre nature humaine. Dieu a doté Marie de dons exceptionnels.

Conçue sans la marque du péché originel, elle a été saluée par l’Archange comme la « pleine de grâce ».

Elle est la fille bien-aimée du Père, la Mère du Fils de Dieu et le temple de l’Esprit Saint (cf Lumen Gentium, 53).

Marie a eu la gloire de la maternité, et celle de la virginité. Elle est « le seul orgueil de notre nature corrompue ».

Elle peut être appelée le chef d’œuvre de Dieu. Saint-Augustin fait l’éloge de cette merveille :

« Il (Dieu) a choisi la mère qu’il avait créée ; il a créé la mère qu’il avait choisie » (Sermon 69, 3.4).

 

Marie est avec le Christ à tous les moments-clés

Associée au Sauveur, elle a été avec le Christ à tous les moments-clés de l’histoire de la Rédemption : à sa Conception, à sa Nativité à Bethléem, dans sa vie privée à Nazareth, aux noces de Cana, lors de ses miracles et de ses enseignements, et surtout au Calvaire, à l’Ascension et à la Pentecôte. Comme le dit le Concile Vatican II, « pendant la vie publique de Jésus, sa mère apparaît expressément » (Lumen Gentium, 58).

 

Marie et l'Eglise

La Vierge Marie est liée à l’Eglise de manière particulière :

« Son amour maternel la rend attentive aux frères de son Fils dont le pèlerinage n’est pas achevé, ou qui se trouvent engagés dans les périls et les épreuves » (Lumen Gentium, 62).

 

Elle est un modèle pour suivre le Christ, non seulement pour chaque chrétien, mais aussi pour l’Eglise dans son ensemble. L’Eglise l’honore avec affection et piété filiales comme une mère très aimée. Toutes les générations l’appellent bienheureuse (cf. Lc 1, 48).

 

Nous voyons donc pourquoi le Pape Jean Paul II parle du « caractère unique de sa place dans le mystère du Christ » (Redemptoris Mater, 9).

 

________________

Cardinal Francis Arinze

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3