{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Panorama de la vie de Marie
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Panorama de la vie de Marie
Share |
 

Les fiançailles avec Joseph

A l’exception des mariages relevant de catégories particulières, comme le mariage de Samson, les Israélites distinguaient deux temps dans le mariage : l'accord sur le mariage et le mariage proprement dit. C'est le premier acte, l’accord sur le mariage, qu'on appelle les fiançailles.

 

Les fiançailles réglaient l'accord entre les deux familles. Les deux familles étaient liées au paiement du mohar qui était un don fait par le futur mari à la famille se sa fiancée ; sans doute cet accord était-il accompagné d'une fête. La femme « fiancée » n'était pas encore appelée « épouse », mais son statut était toutefois modifié par cet accord préalable. Toute infidélité était sévèrement punie, car elle portait atteinte à des droits acquis. Les fiançailles pouvaient durer assez longtemps, et dans ce cas, le fiancé était dispensé de service militaire.

Ils n'ont pas encore habité ensemble, lorsqu'il s'aperçoit qu'elle est enceinte

Les fiançailles prenaient fin, soit par la rupture du contrat entre les deux familles (le mohar était restitué), soit par la donation de la jeune fille à son mari qui normalement prenait sa fiancée chez lui ; cependant il suffisait que le père ait mis à sa disposition une chambre où il pût retrouver celle qui était désormais sa femme. C’est sans doute au moment où la jeune fille abandonnait la protection paternelle qu'elle recevait une bénédiction, avec des souhaits pour sa fécondité.

 

Les fiançailles de Joseph et de Marie s'expliquent en fonction de ces institutions. Marie a été fiancée à Joseph. Celui-ci ne l'a pas encore prise chez lui, ou d'une manière plus générale ils n'ont pas encore habité ensemble, lorsqu'il s'aperçoit qu'elle est enceinte. Il peut rompre le contrat et songe à le faire discrètement, mais une intervention surnaturelle le fait changer d'avis.

 

________________

 

Père Christian Philippe Chanut

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3