AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS  
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Marie remplit le monde
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Marie remplit le monde
Share |
 
Recherche :

Algérie : ancienne terre chrétienne et mariale

L'Algérie fut terre chrétienne et mariale dès le 2e siècle après Jésus-Christ.

 

En effet, ancienne Numidie (les Berbères sont des Numides), la terre d'Algérie fut colonisée d'abord, longtemps avant l'ère chrétienne, par les Phéniciens qui installèrent le long de ses côtes des comptoirs de commerce tandis que les Berbères tenaient l'intérieur du pays.

 

Mais dès le 2e siècle avant Jésus-Christ, l'ancien Royaume numide passe sous domination de l'Empire romain : une colonisation qui dura neuf siècles, jusqu'à l'invasion de l'Afrique du Nord par les Arabes au VIIe siècle, qui en commencèrent alors la conquête en même temps que l'islamisation...

 

La conquête arabo-islamique fut d'autant plus rude que la terre d'Algérie avait vu arriver ses premiers évangélisateurs dès le 2e siècle de notre ère, et que les autochtones étaient profondément romanisés. Cette région d'Afrique du Nord devînt même une communauté chrétienne florissante.

 

La conversion de Constantin le Grand, Empereur de Rome au IIIe siècle, ne fit qu'accroître le rayonnement de l'Eglise en Afrique du Nord, sur ces terres latinisées depuis des siècles et où la civilisation était avancée.

 

Sur la côte est de l'Algérie actuelle, Carthage eut un éclat particulier, en tant que cité de saint Augustin : Berbère chrétien, comme la plupart de ses concitoyens de l'époque, Augustin devînt évêque d'Hippone, mais fut surtout rendu célèbre par ses nombreux écrits théologiques dont "La Cité de Dieu" et "Les Confessions".

 

Rappelons que saint Augustin est l'un des Pères et Docteurs de l'Eglise les plus universellement connus.

 

Notre Dame d'Afrique priez pour nous et pour les Musulmans

Si bien qu'au moment de l'invasion musulmane, l'Eglise d'Afrique du Nord (l'Algérie actuelle) était l'une des premières communautés de l'Eglise latine dans le monde et le sol algérien était couvert de basiliques et autres sanctuaires chrétiens anciens.

 

L'invasion arabe et l'islamisation du pays, à partir du VIIe siècle, se feront par la force. En quelques siècles, l'Eglise d'Afrique sera décimée et ne gardera que quelques poches de résistance, essentiellement de la part des Berbères.

 

Il faudra attendre la conquête de l'Algérie par la France, en 1830, pour que l'Eglise se réimplante en cette région de l'Afrique du Nord.

 

Terre de vieille chrétienté, terre de martyre, l'Algérie confiée à Notre Dame d'Afrique (appelée aussi "Notre Dame de l'Atlas"), bien qu'islamisée aujourd'hui et secouée par de sanglants attentats, n'a jamais cessé de respecter la Vierge Marie, Elle que les Musulmans eux-mêmes reconnaissent comme la Sainte Mère de Jésus et qu'ils honorent.

 

D'ailleurs, lorsque fut construite la Basilique de Notre Dame d'Afrique sur les hauteurs d'Alger, on inscrivit au dessus de son autel principal :

 

"Notre Dame d'Afrique priez pour nous et pour les Musulmans".

 

Cette intercession mariale inscrite dans la nef de Notre Dame d'Afrique n'a jamais été effacée ni par le temps, ni par les évènements qui secouèrent le pays : elle domine toujours l'autel de la Basilique d'Alger dans l'Algérie algérienne et les Musulmans comme les chrétiens viennent y prier Marie et lui offrir des fleurs...

 

________________

 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3