{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Panorama de la vie de Marie
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Panorama de la vie de Marie
Share |
 

Marie et le retour du Christ, approche spirituelle et oecuménique

Jean Paul II affirme que Marie coopère au Christ dans l’attente du retour du Christ, comme elle a coopéré lors de l’incarnation à Nazareth.

« Si en tant que mère et vierge, elle était unie au Christ de façon singulière lors de sa première venue, par sa continuelle coopération avec lui elle le sera aussi dans l’attente de sa seconde venue ; rachetée de façon suréminente en considération des mérites de son Fils, elle a aussi ce rôle, propre à la Mère, de médiatrice de clémence lors de sa venue définitive, lorsque tous ceux qui sont au Christ revivront et que le dernier ennemi détruit ce sera la Mort. »

Jean Paul II, Encyclique La mère du Rédempteur, n° 41

 

Saint Louis-Marie de Montfort écrivait que Marie va former maternellement l’avènement du Christ, et il distingue le jugement final de l’avènement du Christ dans le monde (cf. Prière embrasé § 5, Traité § 1 etc.).

 

Les Eglises sœurs accordent aussi à Marie un certain rôle dans les derniers temps :

 

Le pasteur Henri Chavannes voit en Marie la mère du Christ roi (cf. Lc 1, 31-32). Elle possède une royauté relative et un pouvoir d’intercession qui se prolonge dans la période entre l’Assomption et la fin des temps (cf. Ap 12), alors le combat de l’intercession laissera place à la louange de Dieu (Ap 19, 6-8). [1]

 

Le théologien russe orthodoxe, Serge Boulgakov, affirme la présence de Marie dans le retour du Christ pour le jugement, et précise qu’« il n’y a pas d’objection évidente à concevoir même que la Mère de Dieu apparaisse d’abord. » [2]

S. Boulgakov précise que « Le Fils lui a confié la pitié, quand il reçut du Père le jugement de justice. » [3]

« La présence de la Vierge au jugement dernier est, selon Boulgakov, la manifestation de l’hypostase de l’Esprit Saint, non comme son incarnation, ce qui est impossible, mais comme son œuvre la plus parfaite dans la nature humaine. Elevée aux cieux, la Vierge reste présente au monde. » [4]

Boulgakov associe Marie et l’Esprit Saint, jusque dans les derniers temps.

 


[1] H. CHAVANNES (pasteur), Marie et les derniers temps : point le vue dogmatique, dans Marie et la fin des temps III, approche historico-théologique, ŒIL, Paris 1987, pp. 103-130.

[2] Serge BOULGAKOV, L'Epouse de l'Agneau, 1942, traduit par Constantin Andronikov, aux Editions L'Age d'Homme, Paris 1984, p. 314

[3] Serge BOULGAKOV, L'Orthodoxie. Traduit du russe par Constantin Andronikov, Ed. l'Age d'Homme, Lausanne, 1980, p. 207 et référence à Jean 5,22 et 27 : Le Père ne juge personne, il a remis tout jugement au Fils.

4] A.WENGER, Marie et la fin des temps dans la tradition orientale grecque et russe, dans M.- J. Coloni, C. Molette, J.Pintard A.Wenger, P.Yousif, Marie et la fin des temps II Approche patristique, 42e session de la Société française d'études mariales, Lyon, 1985, ŒIL, Paris 1986, pp. 79-105, p. 83


Extraits de F.Breynaert, L'arbre de vie, Parole et Silence 2006

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3