{$alternaterss} {$rssnew}
AccueilProjetMultimédiaPlanDuSiteRechercheContactMembresForumsRSS {$debit_bas}  
Accueil
Vie à NazarethPanorama de sa vieEcritureDoctrine La Prière avec MarieDans le Judaïsme, l'Islam ...La Vierge dans l'ArtLes grands témoins marialsMarie remplit le mondeLes appels d'une mère
Marie remplit le monde
Accueil Projet
Français
English
Deutsch
Español
Italiano
Polski
Português
Português brasileiro
Русский
Ελληνικά
العربية
汉语
日本語

Marie remplit le monde
Share |
 

Bénin

Une histoire courageuse, mariale dès l'origine

L’évangélisation du Bénin a commencé par des esclaves africains au Brésil qui sont revenus chez eux, et c’est alors aussi que le culte marial a commencé, c’était au XVII° siècle. Ces chrétiens avaient un amour très vif de l’Immaculée conception et ils se réunissaient chaque samedi pour prier le rosaire, les litanies et le Salve, en portugais puisqu’ils revenaient du Brésil.

 

En 1658, dix missionnaires espagnols débarquèrent dans le golfe du Bénin, avec un catéchisme dédié à la très sainte conception de Marie, en langue espagnole et Arda. Mais ils furent reçus beaucoup plus comme des colonisateurs que comme des porteurs de l’Evangile. 3 missionnaires sont morts malades et les 7 autres ont reçus l’ordre de repartir.

 

En 1842, l’évangélisation fut reprise par les pères du Saint Esprit et du cœur Immaculé de Marie, ils arrivèrent à Ouidah et consacrèrent à la Vierge toute la côte occidentale de l’Afrique. Cette évangélisation a su respecter le caractère agricole de l'économie locale, à Akatara, les grandes célébrations mariales sont aussi l'occasion de bénir les travaux agricoles (comme c'est aussi le cas dans l'Eglise syro-chaldéenne depuis les temps anciens).

 

Une spiritualité autochtone et universelle

Le Bénin a donné à l’Eglise universelle le cardinal Bernardin Gantin, préfet de la Congrégation pour les évêques et doyen du collège des cardinaux.

 

Le Bénin a aussi donné de grands poètes qui ont chanté Marie d’une manière très profonde. Nous donnerons un chant populaire, on n’en connaît pas l’auteur, mais c’est une merveille à tout point de vue, où l'histoire vécue dans cette région rejoint tous les peuples. 

 

On remarquera, en particulier à Porto Novo et à Ouida, que l'Eglise catholique de ce pays a une grande ouverture œcuménique et inter-religieuse.
 

__________

Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p.609-623

 

 

Saturday 02. of January 2016 Enduis les yeux de cet aveugle, et tu sauras immédiatement qui je suis …

2 janvier – Grèce, Mont Athos : Mémorial de la Panaghia Portaitissa (Sainte Gardienne de la Porte) - Les antiques apparitions de Marie en l'Eglise Anastasie de Constantinople


Afficher les résultats 1 à 1 sur un total de ###SPAN_BEGIN3646

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >



{$print} 

 2006 - mariedenazareth.com - Powered by TYPO3